Croix-Bleue neuchâteloise

contenu récent

La fanfare en balade

Lors de notre concert du 5 mai 2012, nous avions accueilli le club de Jodlers Stockhorn Thun, qui était venu agrémenter la deuxième partie. Cette année, lors du week-end du 10 et 11 mai 2014, nous leur avons rendu visite à notre tour : nous nous sommes déplacés pour l’occasion près de Thoune, Canton de Berne.

 

Le départ

Tout a commencé à 13h00 le samedi 10 mai, où nous nous sommes donnés rendez-vous au local de la Croix-Bleue, Soleil 16 à La Chaux-de-Fonds, afin de charger le car qui avait été spécialement affrété pour nous. Cela représentait une belle charge tout de même, car nous avions prévu de donner un concert avec le groupe de Jodlers et nous avions donc pris tous nos instruments et serviettes à partitions avec nous.

Après environ deux heures de voyage, fort agréable grâce au confort du car et au chauffeur qui a dû plusieurs fois négocier habilement des virages serrés, nous sommes arrivés à Spiez. C’est là que se trouvait notre hôtel. Nous avons pris possession des chambres et certains ont profité du temps de battement à disposition pour découvrir la promenade et la vue que celle-ci offrait sur le lac de Thoune.

Vers 16h00, nous avons quitté l’hôtel afin de rejoindre nos amis les Jodlers à l’Eglise d’Allmendingen. Là, nous avons répété nos morceaux et ceux que nous jouions (et chantions pour leur part) ensemble avec les suisses alémaniques. Ensuite, ils nous ont invités à souper. Ils nous avaient préparé un buffet bien garni de viande froide, charcuterie, salades, fromages, etc. Cela nous a bien repus, et après un petit instant de digestion, nous avons commencé le concert à 20h00. C’était une expérience très intéressante que de pouvoir jouer des morceaux alors qu’un chœur jodlait avec nous. Nous sommes ensuite retournés à l’hôtel pour un repos bien mérité…

 

Ballenberg

Le lendemain nous avons pris le déjeuner à l’hôtel avant de nous rendre à Ballenberg et de visiter le musée. Celui-ci est très intéressant et nous propose de découvrir et visiter des maisons originales des quatre coins du pays, mises en scène et entretenues traditionnellement. Chacun a visité le musée à son rythme, seul ou en groupe.

Le voyage de retour s’est bien passé, certains ont même été bercés par le ronronnement du moteur et ont fait une bonne sieste!

C’était très sympa de se retrouver dans un autre contexte plus récréatif. Le concert du jour d’avant a été très enrichissant car il nous a permis de redécouvrir l’art et le chant de nos amis alémaniques.

 

Merci à Michel Ziegenhagen pour l’organisation et merci à Willy Nydegger pour avoir pris les premiers contacts avec le groupe de Jodlers !

 

 

Pour le passage à 2014, la Bleusaille a organisé une fête.

 

Cette fois, c'est une bonne trentaine de personnes qui se sont retrouvées dans les locaux de la Croix-Bleue, rue Soleil 16, à la Chaux-de-Fonds. Le principe de la soirée est simple: vous n'êtes pas un simple invité, vous participez!

La soirée a commencé vers 18h et un apéro attendait les fêtards, divers dips de légumes, brochettes, viande et fruits exotiques, ainsi que jus de fruit et tomate. Cela a permis aux arrivants de se mettre à l'aise et de faire connaissance. 

Ensuite est venu le temps du souper, une succulente fondue chinoise, à laquelle tout le monde a ajouté un peu de lui-même en apportant des sauces et des salades. Croyez-moi, trente personnes, ça en fait de la discussion! Avant que la digestion ne s'installe et qu'il n'y ait plus de volontaire pour bouger de sa chaise, nous avons opéré des changements stratégiques plus propices aux jeux de société.

En effet,  les jeux de société constituaient l'étape suivante. Nous avons dispersé les tables afin de constituer des petits groupes. Il était intéressant de pouvoir tester de nouveaux jeux. Cette activité s'est déroulée sur le reste de la fête.

Puis est venu le temps critique des douze coups de minuits, pour lesquels nous étions tous réunis autour d'une flûte de mousseux L.-L. Rochat. Les souhaits de bonne année se sont passés sous les bombardements de serpentins.

Le dessert a été servi. Il s'agissait d'une glace vanille avec de l'ananas. La fête a suivi son joyeux cours dans les jeux et les discussions.

Les plus téméraires auront profité d'un film projeté contre le mur blanc du local du sous-sol.

 

La Bleusaille, se réjouit de voir que la fête fut belle pour tous ! Cela donne envie de réitérer l'expérience.

Une belle et heureuse année à tous !

 

David.

Pages